Les Tropéziennes, retour sur un succès de l’été 0 28

mode été les tropéziennes
Noter cet article

Quand on parle de Tropéziennes, deux choses nous viennent à l’esprit : ces délicieux gâteaux fourrés à la crème, ou alors ces mignonnes petites sandales qu’on aime tellement porter à la plage.

Les Tropéziennes : une mode lancée à Saint-Tropez

Une mode lancée par Dominic Rondini à Saint-Tropez, les Tropéziennes possèdent une riche histoire de design intemporel. S’inspirant de la conception originale de la sandale de Rondini produit en 1927, ces pièces artisanales sont parfaites pour être portées dans les destinations à climat chaud. On parle bien de destination, parce que les Tropéziennes sont surtout des sandales destinées à être portées pendant les vacances d’été, pour de belles journées passées au bord de la mer, ou pour un road trip sous un beau soleil et un ciel bleu.

Actuellement, les Tropéziennes sont bien plus qu’une simple marque ; ce sont des modèles de sandales à part entière produites par de nombreuses marques, notamment, Les Tropéziennes par M. Belarbi, la référence actuelle en la matière.

Les sandales Tropéziennes produites par M. Belarbi sont apparues sur le marché européen bien avant que ce type de chaussure ne soit rendu célèbre par Rondini, vers les années 80. Tout comme pour son concurrent, l’histoire a commencé à Saint-Tropez, la destination de vacances par excellence de la France. Si M. Belarbi ne fut pas célèbre pour sa production de Tropéziennes, c’est parce que la spécialité de l’entreprise, à l’époque, était la production de bottes indiennes.

Un design simple et indémodable

Le design des Tropéziennes est simple, d’une extrême légèreté, avec une petite influence inspirée par les anciennes sandales romaines. Généralement faites en cuir, les Tropéziennes sont souples et résistantes, et permettent ainsi à leur propriétaire de les porter sur du sable ou pour de longues marches. Généralement à lacets ou à brides, les Tropéziennes sont les chaussures indémodables pour l’été, et c’est une mode estivale qui n’est pas près de changer.

Actuellement, les variantes de la sandale Tropézienne sont très nombreuses, utilisant d’autres matières que le cuir, ajoutant des accessoires et des décorations fantaisie, et avec des designs plus modernes, adaptés aux tendances actuelles. Les designers rivalisent donc en originalité pour faire valoir leurs produits, utilisant des perles, des pompons, ou même un peu de fourrure.

D’une certaine manière, on peut dire que les Tropéziennes représentent à la perfection la qualité et le savoir-faire à la française, du moins en ce qui concerne les produits originaux. Ce qui fait la différence avec les Tropéziennes de grandes marques, c’est que ce sont des sandales entièrement conçues à la main.

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *